Est-ce que l’éolien individuel est une bonne idée ?

Vous avez certes décidez d’installer un éolien individuel chez vous. C’est une très bonne idée car cela vous permettra de produire de l’énergie renouvelable et de réduire la consommation de votre facture d’électricité.

C’est donc plutôt une bonne attitude là que vous adopter pour respecter et polluer l’environnement. Mais, avant d’investir dans les énergies renouvelables ou dans les travaux pour votre maison, il est important de se poser les bonnes questions avant de franchir le cap.

Nous faisons le point dans cet article.

Qu’est-ce que l’énergie éolienne ?

L’énergie éolienne est une énergie propre, durable créée à partir de l’énergie cinétique. C’est-à-dire qu’elle est créée par le souffle du vent. Concrètement c’est une énergie qui n’émet aucun gaz à effet de serre, sa matière première étant le vent.

Ce qui fait de l’éolien une source d’énergie totalement gratuit et disponible partout dans le monde. Grâce à un générateur électrique, l’éolienne produit alors un courant continu, qui est converti en courant alternatif au moyen d’un onduleur. L’énergie ainsi créée peut être injectée sur le réseau électrique.

Quels sont les intérêts d’avoir une petite éolienne individuelle?

L’éolien individuel encore appelé « éolien domestique» ou petit éolien peut tout à fait convenir aux besoins d’une famille moyenne et procurer certains avantages tels que :

L’éolien est au service des énergies renouvelables et de l’écologie

L’installation d’une éolienne est un acte écologique, parce qu’elle utilise une énergie inépuisable telle que le vent est qui est 100% propre. Cela aide aussi à diminuer la production de déchets radioactifs et à limiter l’utilisation d’hydrocarbures.

Une éolienne vous assure une autonomie énergétique

Lorsque le petit éolien fonctionne bien, le principal avantage de pour particulier est qu’il rend ce dernier indépendant de l’alimentation électrique générale et donc impossible d’avoir les pannes (sauf dans les cas où le vent est totalement inexistant).

 Ainsi, l’éclairage et les appareils ménagers (machine à laver, réfrigérateur…) fonctionnent parfaitement grâce à ce système d’énergies renouvelables.

Faites des économies d’énergie

Par ailleurs, vos coûts de facture d’électricité diminuent et ne sont plus qu’un mauvais souvenir puisque l’on devient quasiment autonome en production. Le seul investissement est dans l’installation de l’éolienne elle-même mais après quelques années, cela devient avantageux.

La revente de l’énergie éolienne

Eh oui ! C’est aussi un avantage d’avoir un éolien domestique car il est possible de revendre son énergie à la seule condition de réinjecter dans le réseau EDF (électricité de France) par exemple

EDF achète l’électricité au tarif éolien fixé par la loi. Ce tarif est plus élevé que le tarif auquel on achète l’électricité à EDF. C’est plutôt une bonne affaire pour vous de revendre son électricité que de la consommer.

Les contraintes techniques, administratives et coût d’investissement

Avant de franchir le cap dans ce projet il y a des questions indispensables que vous devez vous poser.

Contrainte technique : l’espace et du vent

Si vous installez une éolienne individuelle, il faut que vous ayez un grand jardin dégagé mais aussi être exposé à des vents forts et réguliers.

L’anémomètre cet appareil qui permet de mesurer la vitesse du vent sur son terrain. Météo France peut également fournir des données indiquant le potentiel éolien d’un lieu. Le vent est en effet indispensable pour actionner les pales de l’éolienne.

Le courant ainsi produit est un courant continu, qui est transformé en courant alternatif par un onduleur. L’éolienne peut être posée sur le toit ou sur un mât qui mesure généralement 8 à 20 mètres de haut. Les pales peuvent quant à elles atteindre une taille allant jusqu’à 65 % de la hauteur du mât. Par conséquent, il faut bien anticiper l’amplitude de votre installation et de disposer d’un grand espace dégagé.

Contraintes administratives

IL y a deux cas de figures qui se posent, si l’éolienne mesure moins de 12 mètres, il faut déposer une déclaration préalable de travaux. Au-delà, il faut d’abord obtenir un permis de construire avant de lancer le chantier.

 Il est de toute façon recommandé d’avertir son voisinage pour éviter tout conflit lié au bruit ou à la vue de l’installation. Ce permis de construire est délivré par soit par le maire de votre commune, soit par le préfet du département.

Un coût à l’achat difficile à amortir

Le coût de l’investissement dans une éolienne domestique dépend de plusieurs facteurs :

  • Est-ce que votre région est-elle soumise à des vents réguliers ?

L’efficacité de L’efficacité de votre équipement sera fonction directe de la vitesse du vent.

  • Choisir entre une installation autonome ou reliée au réseau électrique

Un système autonome signifie que votre éolienne répondra seule aux besoins énergétiques de votre habitation grâce un système de stockage. Par contre À l’inverse, une installation reliée au réseau électrique ne nécessitera pas de stockage. Mais le coût du raccordement, qui peut atteindre jusqu’à 3 0000 €.

  • une éolienne horizontale ou verticale ?

L’éolienne à axe horizontal a de meilleurs rendements mais elle est également plus chère et plus bruyante. L’éolienne verticale est quant à elle plus abordable et fonctionne même avec de faibles vents et occupe moins d’espaces.

Les prix d’acquisition d’un éolien varient entre  6 000 et 15 000 € selon la puissance mais peut grimper jusqu’à plus de 40 000 € si l’objectif est d’auto satisfaire la consommation électrique d’une maison.

En conclusion

Vous êtes maintenant fixé sur l’acquisition d’une éolienne à domestique, murissez votre réflexion sur ce projet.